Quatre façons dont le Real Madrid peut vous rendre invincible

Gérard Houllier remplace alors l’entraîneur Georges Peyroche dès la saison suivante et le PSG accède au titre de champion de France lors de la saison 1985-1986 pour la première fois de son histoire. Le PSG remporte son septième championnat le 15 avril 2018 en écrasant 7-1 le champion en titre monégasque au Parc des Princes, ainsi que la huitième Coupe de la Ligue de son histoire (la cinquième d’affilée) toujours contre Monaco. Enfin, survetement nike pas cher la réception du FC Nantes lors de la cinquième journée permettra de se faire une première idée de l’état de forme de l’équipe et donnera une orientation sur les objectifs du club. La saison suivante est plus décevante : les Parisiens sont éliminés rapidement en Coupe UEFA par la Juventus, et avec 14 défaites terminent à la cinquième place de D1. Les deux saisons suivantes, marquées par le départ de cadres historiques (Luis Fernandez en 1986 puis Dominique Rocheteau en 1987), sont plus délicates (7e puis 15e place en championnat) avec une élimination en Coupe des clubs champions dès le premier tour de la compétition contre le FC Vítkovice, modeste club tchécoslovaque. Il y obtient d’abord de bons résultats, le club parisien terminant à la deuxième place du championnat, à trois points de l’Olympique de Marseille.

Lors de la saison 1984-1985, le PSG vit une saison moyenne avec une modeste 13e place en championnat, une finale de Coupe de France perdue contre l’AS Monaco et une élimination au 2e tour de la Coupe UEFA contre les Hongrois de Videoton. Corso, à la 8e, réalise un de ses historiques coup franc en « feuille morte » et une minute plus tard, Peiró invente un but tout à fait originale, il vole le ballon au gardien Lawrence : le portier anglais fait rebondir la balle sur le sol à deux reprises, la troisième est interceptée, de derrière, par le pied gauche de Peiró qui, par un dribble, met hors de portée le gardien, puis, pousse la balle au fond des filets du droit. L’AC Milan est le troisième club le plus titré au monde avec 21 trophées internationaux : 1 Coupe du monde des clubs, 3 Coupes intercontinentales, 7 Ligues des Champions, 5 Supercoupes de l’UEFA (record européen), 2 Coupes d’Europe des vainqueurs de Coupe, 2 Coupes latines et 1 Coupe Mitropa. C’est, en effet, lors de cette confrontation contre le vainqueur de la Coupe de Belgique que le record d’affluence au Parc des Princes reste le plus élevé avec 49 575 spectateurs.

Le club détient le record du nombre de Ligue des Champions gagnées, avec 14 titres, et avec 35 Ligas, il est le club le plus titré du championnat espagnol. Le Paris Saint-Germain continue sa politique de recrutement de « stars » en signant en 2013 le meilleur buteur de Série A Edinson Cavani pour 63 millions d’euros, somme record en France, puis en 2014 avec le défenseur brésilien David Luiz et enfin en 2015 avec l’attaquant argentin Ángel Di María, vainqueur de la Ligue des champions 2014. D’autres joueurs recrutés à un prix moindre deviennent des éléments-clés du nouveau PSG, comme le Français Blaise Matuidi, les jeunes prodiges italien Marco Verratti et brésilien Marquinhos ou les expérimentés Maxwell et Thiago Motta. Ironie du sort, le Paris FC chute en D2 dans le même temps. Dans une ambiance en feu, Tottenham peine à s’imposer et à la 15e minute, à la suite d’un mauvais alignement, Donny van de Beek ouvre le score en ajustant Hugo Lloris à bout portant.

La première en 1982 après une finale épique disputée face à Saint-Étienne, alors emmené par Michel Platini, qui joue là son dernier match pour un club français. Les saisons suivantes, le club parisien parvient à se maintenir dans l’élite et à s’y ancrer. Francis Borelli, vice-président du club et dirigeant depuis 1973 auprès de Daniel Hechter (qui est devenu interdit de gestion), prend la présidence le 9 janvier 1978 pour treize saisons et demi. Le Bayern Munich (Fußball-Club Bayern München e.V.) est un club omnisports allemand fondé le 27 février 1900 et basé à Munich, en Bavière. FC Barcelone de Johan Cruyff en quart de finale et réalisé un bilan parfait dans un groupe très difficile (6 victoires sur 6 face au Bayern Munich, FK Spartak Moscou et Dynamo Kiev). Le club parisien s’offre également une Coupe de France face à Nantes (3-0), et un beau parcours en Coupe UEFA en éliminant successivement Naples, Anderlecht puis le Real Madrid à la suite d’un match de légende en quart de finale (4-1). Le PSG sera ensuite éliminé par la Juventus Turin en demi-finale.

Si vous êtes intéressé par LINK, veuillez consulter notre site Web.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.